Historique

La Cité-Jardin du Tricentenaire est le seul développement domiciliaire montréalais inspiré du mouvement des cités-jardins issu des idées de Ebenezer Howard , urbaniste, à la toute fin du 19e siècle.

L’inauguration eut lieu le 2 août 1942 alors que se terminait la construction des 16 premières maisons situées sur l’avenue des Marronniers. Montréal célébrait alors ses trois cent ans d’existence et l’événement fit parti des festivités reliées au tricentenaire de la Ville. Jusqu’au printemps 1947, cent soixante-sept maisons furent construites selon 11 modèles différents. La maison canadienne, déclinée en deux versions, et le chalet suisse furent  les principaux modèles de maisons érigés. Au fil des ans, la plupart de ces demeures ont subit des modifications plus ou moins importantes, cependant on peut reconnaître encore les différents modèles.

 

cite-jardin-du-tricentenaire-modeles-de-maisons

Modèles de maisons proposées

 

Maison canadienne-française (version de base)

Maison canadienne – version de base (Type MC-1)

 

Cité-jardin du Tricentenaire canadienne-française allongée

Maison canadienne – version allongée (Type MC-2) avec garage

 

Cité-jardin du Tricentenaire chalet suisse

Chalet suisse

Le projet initial prévoyait l’édification de 430 habitations sur l’ensemble du quadrilatère délimité par les avenues Viau, Rosemont, Dickson et Sherbrooke.

 

Cité-jardin du Tricentenaire - développement projeté en 1942

Cité-jardin du Tricentenaire – développement projeté en 1942

Les déboires auxquels ont du faire face l’Union économique d’habitations, instigatrice du projet, furent nombreux et le projet a dû être arrêté avant terme. Marc H. Choko, architecte et urbaniste reconnu, a publié un livre racontant pas à pas la mise en oeuvre de la seule cité-jardin jamais construite à Montréal.